Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Actualité-Palestine > crimes et violences > Cisjordanie : un professeur français arrêté après une manifestation va être (...)

Cisjordanie : un professeur français arrêté après une manifestation va être expulsé 16/09/2018

Cisjordanie : un professeur français arrêté après une manifestation va être expulsé
16/09/2018

Un professeur français, arrêté par les forces de l’ordre israéliennes lors d’une manifestation contre la démolition d’un village bédouin en Cisjordanie, va être expulsé d’Israël, a annoncé son avocate dimanche.

Frank Romano, professeur de droit né aux Etats-Unis et de nationalité franco-américaine, a été arrêté vendredi après des échauffourées entre des militants propalestiniens et des garde-frontières israéliens près du village bédouin de Khan al-Ahmar.

Après des années de bataille judiciaire, la Cour suprême israélienne a donné la semaine dernière son feu vert à la démolition de ce village où vivent environ 200 bédouins à l’est de Jérusalem.

"Il y a une décision administrative stipulant son expulsion", a dit dimanche à la presse son avocate Gaby Lansky.

"De façon tout à fait exceptionnelle, la législation militaire en vigueur en Cisjordanie a été appliquée à Frank Romano qui est accusé d’entraves à l’action de policiers et de soldats israéliens, si bien que le délai maximum pour qu’il soit présenté devant un juge est de 96 heures", avait-elle affirmé samedi.

M. Romano a dit qu’il contesterait la décision de l’expulser devant les tribunaux israéliens.

"Je vais faire appel si on veut m’expulser", a dit ce juriste qui s’exprimait en français devant les journalistes lors d’une brève audience tard dimanche sur l’ordre d’expulsion. "Il n’y a pas de raison de m’expulser. Je n’ai pas fait d’acte de violence", a-t-il ajouté.

Interrogée à ce sujet, une porte-parole du ministère de l’Intérieur n’était pas en mesure de confirmer dans l’immédiat cette décision.

Le Parlement européen a adopté jeudi une résolution dénonçant fermement la décision israélienne de démolir le village bédouin illégal en Cisjordanie, et réclamant à l’Etat hébreu des compensations pour la destruction de ses structures.

info portfolio

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 14 décembre 2018