Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Actualité-Palestine > Territoires occupés > Les colonies > La leçon de Khan al-Ahmar..

La leçon de Khan al-Ahmar..

La leçon de Khan al-Ahmar...

La cour suprême de l’autorité d’occupation a suspendu la démolition du village bédouin palestinien de Khan al-Ahmar. Sauf que les soldats sont toujours sur place, les bulldozers aussi.
Logique, puisque la suspension est provisoire.
Le véritable sens de cette mesure réside dans les deux messages dont il est porteur :
1 - "Nous sommes un État démocratique. Nos institutions sont fonctionnelles, notamment notre justice. La preuve, cette dernière est en mesure d’être un réel contre-pouvoir capable de stopper l’exécutif en cas d’abus de pouvoir."
2 - "L’affaire de Khan al-Ahmar n’est ni d’ordre militaire, ni politique... elle est juridique. Comme cette dernière est démocratique, l’affaire sera résolue dans le cadre des institutions de l’État sioniste."
Un ordre de démolition a été émis. Il a été contesté. Il est pris acte de cette contestation et la justice a suspendu provisoirement l’ordre de démolition.
La preuve est faite que nous sommes un véritable État démocratique.
La boucle est bouclée.
Exit donc l’occupation de la Palestine et les droits nationaux, justes et légitimes, du peuple Palestinien.
Comme l’a dit et répété la jeune détenue Ahed Tamimi à chacune de ses comparutions devant les juges du tribunal miliaire : "Vous occupez mon pays et ne suis pas concernée par votre justice."
La résistance contre l’occupation continue donc à Khan al-Ahmar... quelle que soit la décision juridique de l’occupant.

Al Faraby
Samedi, 07 juillet 2018

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 18 juillet 2018